Un des trois contes actuellement en recherche d'illustrateurs pour ma maison d'édition:

 

 p-orange «  Révolution à l'école ? Peut-être... »


Titre du conte : Le stylo rouge

 

Introduction :

 

« Stop aux annotations assassines sur les copies d'école! »
Un stylo rouge se rebelle : plus question de cautionner les écritures « vertes » de son professeur.
Désormais, c'est lui qui les rédige, couleur rouge, venant du cœur…

 

 

Première moitié du texte :

Pourquoi suis-je né rouge ? Je n'en sais rien. Peut-on vraiment choisir son encre, quand on est un stylo ? Le fait est que je suis arrivé entre les mains de Monsieur Noix, professeur de mathématiques au collège de Savigny Grain d'Orge.
L'endroit est sympathique, je croise plein de jeunes à l'allure dégingandée, ça me plaît bien. Monsieur Noix me fait travailler souvent. Au début, je ne prêtais pas vraiment attention à ce qu'il me faisait écrire, mon intérêt était ailleurs…
C'est un jour où il se servit de moi avec rage que cela m'interpella. Voilà bien deux minutes qu'il raturait la feuille devant lui, de grands traits rouges, je commençais à fatiguer, alors je le hélais.
-« Hé là, hé là, mon gars ! Pourquoi t'excites-tu ainsi sur cette page ? Elle ne t'a rien fait, si tu continues, tu vas lui faire un trou dedans… »
-« Nul, nul et nul ! Comment s'y prend-on pour écrire un lot d'âneries comme cela ? »
-« Des âneries ? Voyons, vous devez vous tromper, cher Professeur, ici, il n'y a que des enfants, pas de ces animaux avec de longues oreilles… »
-« Zéro ! Zéro pointé ! Voilà ce que mérite cette copie, et j'y réserve une annotation salée. Un tel devoir, c'est scandaleux ! »
Oh là, ça sentait le roussi ! Je connais bien, c'est rouge aussi… Bon, voyons voir ça de près… Amélie Cotton… Ah oui, la petite rousse, frisée avec plein de tâches de rousseur… Mignonne ! Ouh la, il me saisit : une empoignade qui n'augure rien de bon. Ah non, vous ne pouvez pas écrire ça, ce n'est pas juste…
-« Elève qui a confondu son devoir avec une recette de cuisine, du pâté sans doute. C'est raté. Le sujet n'est pas traité. Aucun raisonnement… »
Mais si, elle raisonne… Pas comme vous, c'est tout ! Ah non, moi, je ne suis plus d'accord pour écrire des commentaires comme ceux-ci. La pauvre pitchoune, elle va être découragée ! Inutile de raturer le coin de la feuille, de me souffler sur la mine comme ça, de me gribouiller sur le fond de vos semelles.
Je n'écrirai plus rien de désobligeant… Voilà que vous me faites voler maintenant, dans les airs, moi, un stylobille. La pesanteur, vous connaissez ? Oui, vous le professeur de mathématiques : P=Mg, ça vous rappelle quelque chose ?
Hé bien, je vais chuter si vous ne me rattrapez pas très vite, mon encre va gicler, il y aura du rouge partout sur le sol, comme une tâche de sang suite à un crime commis. Assassin ! Ouf, vous m'avez happé ! C'est bien, quelle énergie ! E=mc2, vous voyez, moi aussi, je connais les formules mathématiques. Je suis un stylo rouge savant.
Alors, si vous me laissiez faire pour l'annotation sur cette copie ? Mais si, c'est facile : prenez-moi entre vos doigts, appuyez la mine sur la feuille, et je m'occupe du reste. Vous êtes prêt ? OK, allons-y !
-« De beaux efforts, une approche originale, non dénuée d'intérêt. Une réflexion prometteuse… Continuez sur cette voie ! »
Et voilà, c'est quand même mieux, non ? Mais ne faites pas cette tête-là, Mr le Professeur… Mais non, vous n'allez pas perdre votre crédibilité. Vous n'êtes pas là pour casser les enfants mais pour les aider. Regardez-moi, je suis toujours le stylo rouge que vous avez connu, simplement, je suis différent, c'est tout !

...

 

Public visé : 7 ans et plus.

 

Pour se positionner sur l’illustration d’un de mes contes, c’est simple, il suffit :

- De se déclarer auprès de moi (mon adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

- De m’envoyer 2 à 3 illustrations sur la première moitié du texte telle que présentée, avec quelques mots présentant sommairement ce que vous aimeriez réaliser.

- Une réponse vous sera alors communiquée, sauf imprévu majeur, dans un délai maxi de deux semaines.

- Si c’est OK, le texte vous sera alors réservé et un « package complet » vous sera remis, « le parfait nécessaire à faire un livre avec moi » : contrat, cahier des charges, modèles de maquettes, recommandations diverses, logo…etc

 

Les conditions en bref :

- Auto-édition réalisée en partenariat avec un imprimeur-éditeur, gérant les ventes en impression à la demande.

- Une rémunération des droits d’auteurs partagée, proportionnelle au nombre d’exemplaires vendus :

     * 5% du prix net de vente du livre (6,99€ pour un livre 32 pages) si l’illustrateur réalise les maquettes en version pdf du livre, solution privilégiée autant que possible.

     * 3% s’il réalise uniquement les images et que la composition est assurée par moi-même.

- Une diffusion sur les principales plateformes de vente : FNAC, Amazon, Cultura, Cdiscount, Decitre, un réseau couvrant 90% des libraires…

 

L’aventure vous tente ? Lancez-vous ! Tous les talents sont les bienvenus…

 

Coup de projecteur

Ici, régulièrement, trois contes proposés à l’illustration pour ma collection de livres.

En ce moment :


p-jaune« Crayons, une invitation à vous amuser ! »
Titre du conte : Derrière la vitre

 

p-verte« Ambiance festive pour ce conte de l'été »
Titre du conte : J'habite une lanterne

 

p-orange « Révolution à l'école? Peut-être... »
Titre du conte : Le stylo rouge

 

Mes illustrateurs

 

Ils ont collaboré à mes contes, ils sont...
 - illustrateurs
 - metteurs en voix

 

Cliquer ici pour découvrir leur univers